Astuces pour bien réussir sa recette de vodka arrangée

971 vues

Astuces pour bien réussir sa recette de vodka arrangée

La tendance des alcools faits maison ne fait que croître ces dernières années. De plus en plus de personnes préfèrent réaliser et personnaliser elles-mêmes leur boisson au lieu de se procurer celles du commerce. Il est possible d’arranger tout type d’alcool et même les spiritueux comme la vodka qui vous donneront un résultat que vous n’êtes pas près de regretter. Nous vous donnons dans cet article des astuces pour transformer vos bouteilles de vodkas en de vrais délicieux alcools uniques en leur genre.

Le choix de la vodka

Il est souvent dit que le choix de la vodka dans le processus d’aromatisation ou d’infusion fait maison est un détail sur lequel il n’y a pas besoin de s’attarder. Pour plusieurs, le résultat reste pareil qu’il s’agisse d’une vodka de luxe ou d’une vodka bas de gamme. Mais n’oubliez pas que les produits de mauvaise qualité n’engendrent que d’autres produits de mauvaise qualité après transformation.

C’est pourquoi le choix de votre boisson jouera un rôle très important dans l’obtention des arômes souhaités. Il est donc conseillé d’utiliser de la vodka standard vendue à un prix intermédiaire et correct. Mais si vos moyens vous le permettent, vous pourrez aussi opter pour des produits de luxe afin d’obtenir un résultat spectaculaire.

Le choix de l’arôme ou des ingrédients à infuser

En ce qui concerne le choix des arômes, laissez cours à votre imagination. Cela aura un lien direct avec vos goûts et vos objectifs à atteindre. Vous pourrez rester dans la gamme des traditionnellement utilisés ou ne pas vous limiter à un ou deux ingrédients et faire vos mélanges comme bon vous semble. Pensez à tester des combinaisons comme :

  • la mangue, l’ananas, le fruit de la passion et une petite touche de menthe pour des goûts de fruits savoureux et rafraîchissant d’été
  • la cannelle, l’anis étoilé, les clous de girofle, le gingembre et du piment de Jamaïque si vous êtes fan de sensations fortes
  • des zestes d’orange, de la cannelle et une gousse de vanille, pour une explosion de senteur.

Le choix du contenant

Ne jamais choisir des contenants en plastique pour ce genre d’expérience. Évitez aussi tout autre bocal oxydable au contact de liquide comme du fer. Il est plutôt conseillé des contenants en verres et hermétiques, bien stérilisés pour une meilleure conservation de l’alcool.

La préparation des ingrédients

Selon la nature et la taille de vos ingrédients, la préparation pour l’étape macération va différer. Pour des agrumes comme le citron ou l’orange, le zeste sera le plus habituellement utilisé pour mieux profiter des huiles essentielles dans votre alcool. Parfois, des quartiers sont utilisés surtout lorsqu’il s’agit d’agrume comme la mandarine. Veillez néanmoins à bien éplucher afin d’éviter la partie blanche de la peau qui est amère. Lorsque vous êtes en face de gros fruits comme la mangue, l’ananas ou le melon par exemple, pensez à couper ces derniers en gros morceau. Faites des tranches fines pour des fruits comme la pomme, les abricots pour augmenter leur surface de contact avec l’alcool.

Mais n’oubliez pas de retirer les noyaux à chaque fois. En ce qui concerne les herbes, il faudra les piler délicatement afin de faciliter la libération de leurs arômes. S’il s’agit de gousses de vanille, vous n’aurez qu’à les fendre pour permettre une meilleure infusion. Pareil pour le piment, une légère incision sera suffisante.

Infusion et le filtrage de la vodka

Pour l’infusion, vous devez d’abord mettre tous vos ingrédients au fond de votre bouteille. Ensuite, rajoutez la quantité d’alcool équivalente et fermez enfin votre bocal. Posez tout ça une semaine environ dans un endroit frais et à l’abri de la lumière. Cette durée de temps est largement suffisante pour obtenir des goûts très prononcés dans votre vodka faite maison.

Enfin vient la dernière étape qui consiste à filtrer l’alcool dans un autre bocal à l’aide d’un entonnoir ou d’un filtre. Cette étape est importante, car elle permet d’arrêter l’infusion pour ne pas avoir des alcools avec de trop forts arômes qui pourraient devenir très tôt gênants.

Répondre

Votre adresse ne sera pas affichée.

Vous pouvez utilisez les balises HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>