Mojito

par La rédac 171 vues1

Mojito

Pour préparer ce cocktail internationalement connu, il vous faudra par verre :

  • entre 5 et 7 cl de rhum cubain (Havana club, Bacardi)
  • 6 à 7 feuilles de menthe fraîche
  • 1/2 citron vert
  • de l’eau gazeuse (Perrier par exemple)
  • 2 cuillères à café de sucre roux (sucre de canne)

Si certains utilisent un shaker, la vraie recette du Mojito se prépare directement dans un verre.

  1. Coupez le citron vert dans le sens de la longueur afin d’en obtenir un demi. Coupez de nouveau cette moitié dans la longueur puis faites-en 6 quartiers que vous verserez directement dans le verre.
  2. Ajoutez dans chaque verre 2 cuillères à café de sucre roux.
  3. A l’aide d’un pilon vous allez écraser le citron, afin que le jus se mélange au sucre.
  4. Ajoutez 6 ou 7 feuilles de menthe fraîche dans chaque verre et écrasez-les délicatement avec le pilon.
  5. Ajoutez le rhum et mélangez le tout afin que le sucre ne reste pas au fond du verre.
  6. Remplissez le verre de glace pilée (jusqu’en haut) et complétez avec l’eau gazeuse.

Votre cocktail est prêt ! Pour la décoration, vous pouvez servir votre cocktail avec un mélangeur, une ou deux pailles et la tête de votre branche de menthe.

Pourquoi ne pas tout écraser d’un coup ?

Alors que vous allez écraser fort le citron pour en tirer le maximum de jus, la menthe quant à elle doit être traitée avec douceur. Si elle est broyée, elle fera des petits morceaux qui viendront boucher l’arrivée de la paille

Astuce du barman pour votre Mojito

Vous pouvez ajouter une goute d’Angostura, un bitter préparé à partir d’écorces d’Orange qui donnera à votre cocktail une petite touche d’amertume très sympathique.

Histoire

Le mojito, un des plus anciens cocktails de Cuba, viendrait du mot africain mojo, qui signifie « jeter un sort ». D’après une autre théorie, il viendrait du mot « mojo », un assaisonnement cubain fait à partir de citron et utilisé pour épicer les plats. Plus généralement, mojito serait issu de l’espagnol « mojadito » (« un peu mouillé ») ou du diminutif de « mojo » (« mouillé »).

Son origine également fait débat. Pour la société d’alcools américaine Bacardi, le mojito est né en 1586, quand l’explorateur anglais Francis Drake et ses pirates ont essayé de piller Havana pour son or. Alors qu’ils avaient échoué, l’associé de Francis Drake, Richard Drake, aurait inventé un cocktail ressemblant au mojito et connu sous le nom de El Draque (« Le Dragon »). Ce cocktail était composé d’aguardiente (l’ancêtre du rhum), de sucre, de citron vert et de menthe. Le El Draque s’est répandu à travers l’Amérique du sud au fil des expéditions de Drake et de ses pirates. Dès le début, il a été utilisé à des fins médicinales. Au milieu du 19e siècle, la recette a été modifiée : l’aguardiente a été remplacé par du rhum, lequel était raffiné par la mafia cubaine. Le mojito est alors devenu populaire grâce à la compagnie Bacardi qui a été créée à la même époque.

Pour d’autres, le mojito aurait été inventé par les esclaves qui travaillaient dans les champs de cannes à sucre à la fin du 19e siècle. Ils utilisaient le jus des cannes à sucre pour faire les mojito.

L’écrivain américain Ernest Hemingway était un grand consommateur de mojito et a rendu ce cocktail populaire. D’après lui, le meilleur endroit pour déguster de ce cocktail serait au bar La bodeguita del medio à la Havane. D’ailleurs, dans tous les bars de Cuba, le mojito est préparé avec de la Hierba Buena (de la menthe poivrée).

Commentaires (1)

  1. C’est quand même de loin le meilleur cocktail !!

Répondre

Votre adresse ne sera pas affichée.

Vous pouvez utilisez les balises HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>