Pastis : Tout savoir sur cet apéritif du sud

175 vues

tout savoir sur le Pastis
Pastis : Tout savoir sur cet apéritif du sud
Donnez votre avis :

Le saviez-vous ? Le pastis est une liqueur aromatisée à l’anis qui titre à 45% !

Elaboration du pastis

Les 2 plantes de base du pastis sont l’anis étoilé (ou badiane) et la réglisse. Peuvent s’y ajouter de multiples autres plantes ou épices comme le thym, le romarin, la sarriette, la sauge, l’armoise, la verveine ou encore le citron.

Chaque plante ou épice est mise à macérée séparément en cuve dans de l’alcool. A chaque plante correspond un degré d’alcool et un temps de macération spécifique qui peut aller de quelques jours à 2 mois. Chacun de ces ingrédients est distillé en alambic. Les distillats et infusions issus de cette opération sont mélangés avec du sucre et de l’essence d’anis étoilé : l’éthanol. L’ajout d’eau permet de ramener la liqueur au taux d’alcool commercialisable de 45%.

Historique du Pastis

Après l’interdiction de l’absinthe en France en 1915, toutes les boissons anisées sont interdites en France. Cette interdiction est levée en 1922, mais les boissons anisées ne doivent alors pas titrer plus de 30%, ni rappeler la couleur verte de l’absinthe, et le louchissement* doit être minimal. Les anciennes marques d’absinthes se reconvertissent dans des boissons anisées sans sucre qui se préparent de façon similaire à l’absinthe et vérifient les nouvelles contraintes légales. C’est  Paul Ricard qui, en 1932, ajoute du réglisse aux ingrédients traditionnels, et invente le pastis. Le pastis connaîtra encore des rebondissements : en 1938 la loi autorise à vendre des boissons anisées à 45%, puis leur vente est à nouveau complètement interdite en 1940 pendant la seconde guerre mondiale. C’est en 1950 que l’interdiction est levée définitivement.

En savoir plus sur le pastis

Les termes « jaune » ou « petit jaune », « flai », « pastaga » ou encore « ricard » (du nom de la marque) désignent tous le pastis.

La couleur jaune du pastis n’est pas naturelle : elle est le fruit d’un colorant, la plupart du temps le caramel. Il existe des pastis blancs, sans colorants, et même des pastis bleus.

Le pastis se boit généralement en apéritif, complété avec de l’eau fraîche, ou de l’eau avec des glaçons. Classiquement il faut un volume de pastis pour 5 à 7 volumes d’eau. Mais la règle n’est pas stricte, et température et volume d’eau sont à la discrétion du dégustateur.

Boisson rafraîchissante, symbole du sud de la France au même titre que les cigales ou la pétanque, le pastis est néanmoins populaire dans tout le pays et très consommé dans le nord.

 *Le louchissement est le trouble qui se produit lorsque l’on ajoute de l’eau à la boisson.

Répondre

Votre adresse ne sera pas affichée.

Vous pouvez utilisez les balises HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>