Le rappeur Booba lance son whisky triple cask, le DUC

par La rédac 75 vues0

whisky Booba

Un whisky triple cast élaboré en banlieue parisienne, faut-il y croire ? Le rappeur Booba a récemment annoncé le lancement de sa propre marque de whisky. Elle est baptisée DUC, en référence au surnom que s’est choisi le chanteur, le « Duc de Boulogne ».

De ce whisky, on ne sait pour l’instant pas grand-chose. Le site officiel de la marque ne donne aucune information tangible quant à son goût, sa fabrication ou son vieillissement. Des différents visuels mis en ligne, on apprend juste qu’il s’agit d’un whisky triple cask, soit un assemblage qui a vieilli dans trois types de fûts différents.

Le whisky se nomme donc DUC, et vient livré dans une bouteille de verre opaque dont le bouchon est coulé dans la cire. La forme et l’emballage évoquent plutôt les rhums caribéens que les grands whiskys écossais, mais il ne fait guère de doute que la cible visée par Booba n’ait cure de ce genre de subtilité. Le motif ailé qui orne la bouteille semble fait pour briller sur les tables des boîtes de nuit, où l’on arrosera sans doute le whisky DUC de Coca Cola et de glaçons.

Sur le site d’un revendeur qui liste déjà le whisky Booba – DUC Triple Cask, on apprend qu’il est censé révéler à la dégustation un caractère boisé et cendré bien équilibré, avec une certaine longueur en bouche. La bouteille est pour l’instant référencée à 49 euros, un budget qui permet largement de s’offrir un single malt écossais de bonne facture. Le whisky est produit par une distillerie française, dont le nom n’est pas précisé.

DUC Booba triple cask

Booba n’en est pas à son coup d’essai en matière de marketing. Le rappeur dispose en effet déjà de plusieurs collections de vêtements sous sa propre marque, Unkut, ou en collaboration avec des spécialistes du prêt à porter.

Cette incursion dans le monde des spiritueux est cependant une première pour le chanteur de Boulogne-Billancourt. A l’étranger, d’autres vedettes se sont déjà prêtées à l’exercice, non sans un certain succès. On pense par exemple au rappeur américain Diddy, qui gagne des fortunes avec Ciroc, la marque de vodka dont il est propriétaire. Dans le monde du whisky, on se souvient d’une association entre footballeur David Beckham et le groupe Diageo autour du lancement d’un single malt, le Haig Club.

Répondre

Votre adresse ne sera pas affichée.

Vous pouvez utilisez les balises HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>