Flûte ou coupe : quel verre est le mieux adapté pour servir du champagne

139 vues

quel verre est le mieux adapté pour servir du champagne

La question du verre idéal à choisir pour servir ou boire du champagne divise depuis des décennies les amateurs de cette boisson de luxe. Elle revient à chaque fois lors de grandes rencontres autour du vin et chacun à son avis sur le sujet. Pour certains, ce serait la coupe, pour d’autres la flûte. Mais les professionnels ont eux aussi leur réponse sur la question qui ne ressemble ni à l’un ni à l’autre des deux avis les plus populaires.

Pourquoi bien choisir son verre à vin ?

L’importance de bien choisir son verre réside dans le plaisir des yeux et l’expérience de dégustation. Eh oui, l’appréciation du vin commence avant tout par les yeux, ensuite le nez qui recherche les arômes et enfin la bouche pour juger du goût sur le palais. Tout commence par une phase d’observation et d’analyse visuelle du vin pour mieux apprécier les reflets de la robe. Cela permet de noter le velouté, l’aspect gras ou sec et autres critères visibles à l’œil.

Ensuite vient la phase où l’on crée un premier contact avec le nez pour identifier les arômes et leur puissance. Enfin, on passe à la dégustation proprement dite qui va confirmer le goût. Il est donc primordial de faire attention selon le type de vin à servir au choix du verre pour ne pas gâcher le plaisir. Ceci que ce soit par des arômes qui vont dans tous les sens ou par les bulles qui disparaissent très vite pour des vins effervescents comme le champagne.

Différences entre la coupe et la flûte

La coupe est un récipient évasé peu profond. Elle peut être en verre, terre cuite, métal ou autres. De par sa forme trop large, elle crée une grande surface de contact entre l’air et le champagne. Ce qui entraîne un réchauffement plus rapide de la boisson, une déperdition quasi automatique des bulles et la perte de contrôle sur les arômes qui s’échappent de tous les côtés.

La flûte est quant à elle un récipient plus haut, au corps élancé et assez profond. Elle a une ouverture plus étroite qui emprisonne mieux les bulles, assure une meilleure effervescence. Ce qui aide à une plus grande expérience de dégustation et garde votre boisson fraîche plus longtemps. Mais de par son étroitesse, elle présente aussi un inconvénient assez conséquent qui est masqué les arômes trop enfermés, car les bulles viennent très vite chatouiller les narines.

Comment choisir alors son verre ?

Pour certains professionnels, le choix du verre à vin réside dans la maîtrise des arômes. Il est donc primordial d’apprendre à faire la différence entre ceux lourds et ceux légers. Pour les vins rouges à l’ossature solide, c’est décidé, il sera question de coupe pour permettre une oxygénation convenable afin de libérer les saveurs. Pour un vin rosé ou blanc aux senteurs plus légères, il faut une oxygénation moins importante pour libérer les arômes et donc un verre au diamètre d’ouverture plus réduit comme la flûte. Mais pour le champagne qui est un vin très effervescent, il faudra un verre qui fait un compromis entre la coupe trop large et la flûte trop étroite. Ce sera un verre à vin du genre un peu particulier :

  • en forme de tulipe
  • ovoïdale comme un ballon de rugby
  • allongé d’abord comme une flûte donc haut et profond, mais aussi large et arrondi au milieu comme une coupe.

Il permet d’apprécier le champagne dans toute sa splendeur sans rien perdre de la vivacité et la fraîcheur de ce vin.

Toutefois il est à noter que le choix de votre verre à champagne dépend aussi du genre d’évènement à célébrer. Pour un évènement avec beaucoup d’invités où la boisson est censée couler à flots, une coupe serait plus adaptée pour faciliter le service. Mais si c’est lors d’une soirée avec une salle à espace limité, peu d’invités et où l’on prend son temps à siroter et déguster tout en discutant, la flûte est idéale pour une meilleure conservation sur la durée.

Commentaires (1)

    Répondre

    Votre adresse ne sera pas affichée.

    Vous pouvez utilisez les balises HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>